Vous êtes ici: Accueil > Divers > Nouvelles > CMA 48

CMA 48

LAUBAMAC : initiation à la lauze

Une première lauze a été symboliquement posée fin mai pour LAUBAMAC….

LAUBAMAC, "LAUziers BAtisseurs MAssif Central" a pour objectif de développer les filières des lauziers et des bâtisseurs en pierre sèche autour de 4 actions que sont :

I - la formation et la qualification

II - marchés et règlementations

III - recherche et développement

IV - sensibilisation/cohésion du plan

Le volet I "formation et qualification" porté par la CMA et l’ALEC de Lozère, après 3 années de travail est lancé en mai 2017 avec le soutien du CGET Massif Central, du PNC Parc National des Cévennes et le Conseil Départemental, au travers le premier module de sensibilisation à la couverture en matériaux naturels.

Ce premier module expérimental regroupe des élèves des CFA Lozériens et Aveyronnais.

18 élèves de CAP couverture participent ainsi durant une semaine à ce module expérimental qui leur a permis de découvrir deux carrières (de calcaire à Laval du Tarn et de schiste à Lachamp) puis de suivre une formation de deux jours sur la couverture en schiste et les deux jours suivants sur la couverture calcaire.

Un projet indispensable pour asseoir le savoir-faire de cette filière fragile et indispensable au territoire pour maintenir son caractère authentique et préservé…

Un savoir-faire qui concerne le carrier et le couvreur et où le savoir-faire se transmet la plupart du temps de père en fils……

"pour reconnaître une pierre gélive ou non gélive, il faut avoir l’oreille car la pierre ne sonne pas de la même façon si elle est creuse ou pas et puis il faut avoir le coup de main pour la tailler" explique un artisan aux jeunes apprentis devant l’ouvrage.

Dans le domaine de la pierre, la Lozère peut encore tirer son épingle du jeu car c’est un des très rares départements qui possède une filière complète et où l’ensemble des acteurs ont la volonté de viabiliser les matériaux.

Le module formation/qualification se décompose en deux actions, le module de sensibilisation devant être suivi de la création d’un CQP rapidement.

L’ensemble des membres du projet LAUBAMAC, les CMA de la Lozère et de l’Aveyron, le Parc National des Cévennes, les associations d’artisans "les schistes lozériens" et les "artisans lauziers calcaire", l’école des mines d’Alès, et les financeurs, ont souligné la qualité et l’intérêt de la démarche, la nécessité de reconduire et pérenniser le module et le futur CQP…

Recherche